DESIGNED BY JOOMLA2YOU

Crowdfunding : "Breathless but not Courtless"

Le film « Le souffle volé –Ademloos-Breathless » jette un regard sur la situation dramatique de la population et des travailleurs qui dépendent de l’usine Everest dans la ville de Kymore en Inde.
C’est un film du réalisateur belge Daniel Lambo. Après le procès entamé par Françoise Jonckheere, victime environnementale des fibre d’amiante d’Eternit, Daniel, dont le père travaillait à l’usine Eternit de Kapelle op den Bos comme délégué syndical, s'est demandé pourquoi Françoise était la seule à attaquer la multinationale qui avait déjà volé la vie de son mari et de deux de ses fils.

Et puis arriva à Kapelle l’avocat Indien Tublu Mukherjee et avec lui, la révélation d’une situation catastrophique dans et autour d’une ancienne usine du groupe belge Eternit/Etex. Outre la France, l’Italie et les Pays-Bas, cette multinationale possédait des usines (en tout ou en partie) en Asie, Amérique du Sud et en Afrique. Cinq en Inde.

Durant leur temps à Kymore, les actionnaires ont créé une décharge d’amiante de plus de 600.000 m² qui est aujourd’hui le seul terrain de jeu des jeunes du village.
Le pollueur doit être le payeur. Avec les activistes impliqués dans cette problématique majeure de santé publique, l’Abeva a lancé une opération de crowdfunding internationale. Le but étant de lever des fonds afin d’entreprendre une action judiciaire contre Eternit afin (nous l’espérons) de forcer la multinationale a dépolluer cette décharge à Kymore et permettre aux enfants de jouer sans être au contact avec l’amiante, sans risquer leur santé.

Voulez-vous nous aider à réaliser cette action judiciaire ?
Deux façons : 
1°-Compte IBAN Abeva/Kymore : BE82 0004 5149 3386
2°- Don via la campagne de crowdfunding

La bande de lancement du film